Notre histoire

fleche

À ses débuts, vers 1937, ce n’est qu’un petit atelier de gravure, créé par François Boscher, un artisan à l’ancienne qui réalise à Nantes des tampons et des plaques gravées.

À proximité des Chantiers Navals de Saint-Nazaire, l’entreprise scelle son destin en aménageant le paquebot France, et s’ouvre à tous les secteurs d’activité : tertiaire, transport, tourisme.

BOSCHER réalise son premier chantier de signalétique muséographique en 1988 : Le Louvre et participe à la révolution signalétique pour devenir le leader de son métier en France.

En 1998 l’entreprise s’exporte à plus de 20 000 km et réalise le Centre Culturel de Nouméa puis participe au défi du Queen Mary II en 2004.

La sectorisation en agence à Rouen, Lyon, Nantes et Paris permet de conserver une présence forte auprès des donneurs d’ordre et d’offrir à chacun le sur-mesure qui reste la particularité et le vrai savoir-faire de BOSCHER.

BOSCHER ouvre une nouvelle page en 2004 en intégrant les métiers qui en font un acteur complet de la muséographie et réalise le musée du Quai Branly, l’Arc de Triomphe...

Aujourd’hui, l’entreprise est ancrée dans un secteur en constant mouvement et ne cesse de proposer ses compétences, sa curiosité et sa passion aux acteurs de ce métier qui lui font confiance.